Faire une demande

* Champs obligatoires

Marqueterie Boulle

Une maîtrise traditionnelle riche et complexe

La marqueterie Boulle peut être composée d’écailles de tortue et de laiton, mais aussi de cuivre, d’étain, d’ivoire, d’os ou de nacre. Les décors riches et complexes qu’elle compose offrent aux objets restaurés leur prestige originel. Traditionnellement découpée avec une scie manuelle, nous reproduisons les motifs manquant à l’aide des mêmes outils ancestraux, un large choix d’écailles de tortue nous permet de réaliser des greffes discrètes et homogènes. Nous effectuons ces travaux de restauration sur du mobilier du XVII au XIXe siècle, comme des bureaux Mazarin, cabinets, cartels, coffrets, armoires, meubles d’appui…
Règles de déontologie
Les règles de déontologie et les techniques de travail sont adaptées à l’époque et à l’histoire de l’objet. Une connaissance globale dans l'histoire des arts décoratifs nous permet de les appliquer.
Toutes nos interventions sont raisonnées.
 Dans le sillage des traditions établies depuis le XVIIe siècle et dans le but de faciliter les restaurations futures, nous employons des colles à base animale ainsi que des vernis à base de gommes naturelles ayant la qualité d’être réversibles.
La technique
Traitement
des supports

Traitement des supports

Les différences d’hygrométrie, de température, l’assèchement et la dégradation des colles altèrent les supports et créent des fentes et décollements de la marqueterie. Suite à un diagnostic complet en atelier, le châssis est restauré afin de stopper les dégradations* et d’assurer la stabilité de la structure. La marqueterie restaurée est ainsi recollée sur un support stable et sain. *Traitement curatif des xylophages effectué par anoxie.

La restauration de la marqueterie Boulle

La restauration de la marqueterie Boulle

L’écaille de tortue brute est d’abord calibrée à une épaisseur de 7/10ème de millimetre. Sur la base d’une empreinte du « manque », le motif est ensuite effectué à la scie manuelle, le boc-fil, apprécié pour sa grande précision de découpe. La greffe réalisée est ensuite collée à la colle de poisson afin de bénéficier de sa souplesse. Cette même technique est adaptée aux autres matières premières (nacres, ivoire, os…). Un polis miroir est effectué manuellement sur le métal et l’écaille composant la marqueterie.

La gravure sur laiton,cuivre et étain

La gravure sur laiton,cuivre et étain

Les reprises de gravure sont effectuées sur nos greffes, mais aussi sur les zones effacées, selon le geste du graveur de l’époque, redonnant ainsi du mouvement et de l'ombrage au décor. Cette gravure peut être aussi effectuée sur de l’écaille de tortue, de la nacre, de l'os ou de l'ivoire.

“ L’état de conservation d’une marqueterie joue fortement sur la valeur de l’objet. Faites restaurer votre mobilier afin de stopper leurs dégradations ”
La finition, un savoir-faire d'excellence
C’est au travers de gestes précis et minutieux que nous apportons notre empreinte dans le respect des traditions. L'Atelier Mickaël Amant maîtrise tous les stades de la restauration jusqu'à la finition. Chacune de ces étapes fait l’objet d’un contrôle de qualité rigoureux pour répondre aux exigences de notre clientèle.